La sixième heure


«Le design urbain évolue dans ses formes mêmes pour empêcher certains usages, notamment la position couchée. Les bancs et les sièges s'individualisent, leur largeur est réduite et leur assise inclinée. Rien à faire, on ne peut plus s'y abandonner quelques minutes..», Gilles Paté

L’intention ici, est de développer le potentiel que possède l’espace public en l'affirmant comme étant une zone offrant à tous et sans restriction de services, un confort de vie. La sixième heure est une invitation à la sieste; une suggestion à ce temps de pause. Elle laisse entrevoir la possibilité de s'allonger à son aise en attaquant les tabous, en dépassant la gêne et les habitudes culturelles.

Obtention de la meilleure dimension sociale pour le workshop au 104 avec la paysagiste Sophie Barbaux et le designer Sébastien Wierinck

Parution du projet dans Objets urbains, vivre la ville autrement, édition ICI Interfaces, de Sophie Barbaux

Projet en collaboration avec Nina Dissard et Marion Vauthier